Actualités

Actualités

CARPIM'Kezako 2 : les couvertures maladie et maternité/paternité/adoption

28/04/2022

Qui gère notre couverture maladie ? A partir de quand ? Et quels sont nos droits sur la maternité, la paternité et l'adoption ? Toutes les réponses dans notre vidéo !

 

 

 

Depuis le 1er juillet 2021, les kinésithérapeutes libéraux conventionnés ont le droit à des indemnités journalières en cas d'arrêt de travail pour maladie. Elles sont versées par la CPAM, à partir du 4ème jour d’arrêt jusqu’au 90ème jour, et dépendent de votre revenu. 

A titre d’exemple, pour un revenu annuel de 40 000 €, votre indemnité journalière s’élèvera à 54,79 €. Passé cette période, c’est la CARPIMKO, notre caisse de retraite qui prend le relai. Vous serez alors indemnisés à hauteur de 55,44 €/ jour du 91ème jour jusqu’au dernier jour de la 3ème année d’incapacité. Vous trouverez plus d’informations en cliquant ici

 

Le risque maternité, paternité et adoption est également géré par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie pour les auxiliaires médicaux conventionnés. 

 

Le congé maternité comprend un congé prénatal et un congé postnatal. Sa durée légale varie selon :

- le nombre d'enfants que vous attendez ;

- le nombre d'enfants que vous avez déjà eus.

Par exemple, pour un premier enfant, le congé prénatal est de 6 semaines et le postnatal de 10 semaines. Il est possible de réduire la durée du congé maternité mais pour percevoir des indemnités journalières, la kinésithérapeute doit cesser son activité professionnelle pendant au moins 8 semaines dont 6 après l’accouchement.

En 2022, les indemnités journalières pour maternité sont de 56,35€ (samedi, dimanche et jour férié compris) auxquelles s’ajoutent une allocation forfaitaire de repos maternel (3 428 € en 2022), qui compense partiellement la diminution de l’activité professionnelle. Cette allocation est versée pour moitié au début du congé et pour moitié à la fin de la période de cessation d’activité de 8 semaines. Elle est versée en une fois si l’accouchement a lieu avant la fin du 7ème mois de grossesse.

 

Pour le congé paternité, le kinésithérapeute bénéficie de 25 jours pour la naissance d’un enfant (32 jours pour une naissance multiple) durant lesquels il touche des indemnités journalières de 56,35€ (samedi, dimanche et jour férié compris). Ce dernier peut être décomposé en :

- une période obligatoire de 7 jours, qui doit débuter le jour de la naissance de l’enfant

- une seconde période non obligatoire qui peut être fractionnée en trois parties et doit débuter dans un délai de 6 mois à compter de la naissance de l’enfant.

 

Le congé d’adoption dure quant à lui 87 jours durant lesquels le kinésithérapeute touchera des indemnités journalières de 56,35€ (samedi, dimanche et jour férié compris) et une allocation forfaitaire de 1714€.

 

La CARPIMKO quant à elle, peut intervenir via sa prévoyance si vous rencontrez des problèmes de santé durant votre grossesse et au-delà du congé légal de maternité. Votre grossesse est alors qualifiée de pathologie ou à risque. La CARPIMKO vous indemnise, à partir du 91e jour d'arrêt, pendant une période pouvant aller jusqu'à l'accouchement et :

- 5 jours si l'accouchement a eu lieu par voie basse

- 3 semaines si l'accouchement a eu lieu par césarienne

- Au-delà si vous avez des suites de couches pathologiques

Pour en bénéficier, vous devez être à jour de cotisation, envoyer votre déclaration de cessation d’activité pour grossesse pathologique et adresser un certificat médical. L'indemnisation vous sera accordée, après envois de vos documents, sous réserve de l'accord du Médecin Conseil de la CARPIMKO. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la CARPIMKO !

 

Nos autres actualités

senat.jpg

Certification des professionnels de santé, les députés s’emballent !

Lire l'article
Maternité_Actu.jpg

Double taxation des indemnités journalières maternité et paternité : L’Assurance Maladie reconnaît son erreur et annonce une régularisation

Lire l'article
Assurance-maladie.jpg

Communiqué - Le compte n’y était pas ? L’union avance pour la profession

Lire l'article

Notre projet

Découvrez toutes nos
propositions

En savoir plus

Nous rejoindre

Adhérer au SNMKR pour
faire avancer la profession

En savoir plus