Actualités

Actualités

Réforme des retraites : Le SNMKR maintient sa vigilance et réaffirme sa détermination

26/11/2019 - Communiqué

Le SNMKR, représenté par son président monsieur Mickaël MULON et son vice-président monsieur Yvan TOURJANSKY, a été reçu par monsieur Jean Paul Delevoye. L’objectif de cette réunion était d’échanger sur le montant de référence à partir duquel seront calculées les cotisations retraite ainsi que sur la présentation de cas type permettant de voir les effets de la réforme en cotisation et en prestation.

 

Sur le montant de référence : aujourd’hui, le montant de référence pour calculer les cotisations retraites est différente de celui pour calculer les cotisations de CSG. Ce système est aujourd’hui injuste car il nous amène a payer de l’impôt sur une taxe déjà prélevée.

La réforme prévoit un montant de référence identique pour les cotisations de retraite et de CSG, basée sur le revenu comptable (chiffre d’affaires – charges d’activité) auquel serait déduit un abattement forfaitaire de 33 %. Cet abattement correspond aux cotisations patronales que n’avons pas, contrairement aux salariés.

Selon les calculs présentés par le ministère, ceci entrainerait une augmentation des cotisations de retraite, mais une diminution de la CSG.

 

Sur les prestations : Les projections réalisées par le Ministère sur 3 cas type prévoient une augmentation dès 2025 de nos pensions de retraite, grâce à cette augmentation du taux de cotisation à 28,12 % et le calcul par points :

  • Pour un revenu annuel de 20 000 € : + 19 %,
  • Pour un revenu annuel de 40 000 € : + 33 %,
  • Pour un revenu annuel de 80 000 € : + 54 %.

Néanmoins, le SNMKR attend plus de précisions sur ces projections, qui prévoient une augmentation de nos revenus annuels au même rythme que celui des salariés, ce qui nous éloigne de notre réalité quotidienne.

 

Sur les cotisations : si l’on calcule la somme des cotisations de retraite et de CSG, avant et après la réforme, notre projection, basée sur le revenu moyen des kinésithérapeutes, prévoit une augmentation modérée (quelques %), bien loin de ce qui a été envisagé il y a quelques mois.

Découvrez le détail des calculs sur notre le site internet. De plus, cette augmentation est à relativiser pour trois raisons :

-              Les réserves ne sont pas encore prises en compte dans ces projections,

-              Nous n’avons pas commencé les négociations sur l’Avantage Social Vieillesse qui devrait contribuer à gommer cette augmentation,

-              Le gouvernement nous a réalisé des projections amenant une augmentation de nos pensions, mais sur lesquelles nous restons vigilants.

 

L’avis du SNMKR sur les propositions et les points de vigilance :

Le SNMKR salue le caractère constructif des réunions de concertation. Néanmoins nous restons très vigilants à ce que l’augmentation soit intégralement compensée par l’Avantage Social Vieillesse, et que les projections prévoyant l’augmentation de nos pensions soient précisées.

 

Le SNMKR alerte les kinésithérapeutes sur les dangers liés à l’apparition d’informations anxiogènes et erronées, notamment sur les réseaux sociaux. Nos informations sont directement issues de nos échanges avec le ministre, que nous rencontrons en tant que syndicat représentatif.

Nous continuerons à vous transmettre ces informations officielles aussi régulièrement que possible.

 

Contact : Mickaël Mulon – président du SNMRK

president@snmkr.fr - 06 86 16 08 04

 

Syndicat National des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs

15 rue de l’Epée de Bois – 75005 PARIS

Nos autres actualités

senat.jpg

Certification des professionnels de santé, les députés s’emballent !

Lire l'article
Maternité_Actu.jpg

Double taxation des indemnités journalières maternité et paternité : L’Assurance Maladie reconnaît son erreur et annonce une régularisation

Lire l'article
Assurance-maladie.jpg

Communiqué - Le compte n’y était pas ? L’union avance pour la profession

Lire l'article

Notre projet

Découvrez toutes nos
propositions

En savoir plus

Nous rejoindre

Adhérer au SNMKR pour
faire avancer la profession

En savoir plus